L’Orpailleur débute ses vendanges de glace
Une cuvée prometteuse

Dunham, le 14 décembre 2016 – Le vignoble de l’Orpailleur débute ses vendanges de glace demain le 15 décembre. « Grâce à un été exceptionnel, sec et ensoleillé, on s’attend à une récolte d’une qualité vraiment très prometteuse », explique Charles-Henri de Coussergues, vigneron au vignoble de Dunham. L’année dernière, la cuvée était magnifique, mais Dame-Nature avait fait faux bon aux viticulteurs. La température n’avait pas été assez froide et pour la première fois de l’histoire, le vignoble de l’Orpailleur avait annulé ses vendanges de glace.

Mais demain, alors que la température chutera, l’équipe du vignoble de l’Orpailleur revêtira tuques et mitaines chaudes et se rassemblera devant les vignes dès 8 h 00 !

La récolte doit être effectuée à une température suffisamment froide pour assurer que les raisins demeurent gelés. La température doit demeurer froide pendant la récolte et aussi pendant la pressée. Demain sera donc idéal, puisqu’on annonce un refroidissement.

Comme l’indique M. de Coussergues, « il ne faut pas être pressé pour presser le vin de glace. » Comme le raisin est gelé, la presse est plus lente qu’avec un raisin pressé lors de la récolte automnale. Rappelons aussi que le raisin est plus concentré et il ne produit qu’environ 20% du moût provenant d’un raisin à l’automne. En plus, plus la pressée et lente, meilleure est la qualité du nectar recueilli. Au vignoble de l’Orpailleur, on s’attend à ce que la pressée dure plus de 60 heures. Pour cette raison, il sera impossible de tout faire en une journée. On aura donc 3 journées de vendanges de glace cette année.

Rappelons que l’Orpailleur Vin de Glace a récolté bien des médailles, dont une médaille d’Or, cette année, au prestigieux International Wine and Spirit Competition de Londres, avec la cuvée 2012.