Le Vignoble souffle 40 bougies et fait l’acquisition d’Union Libre

Publié le 15 juillet 2022

 

Montréal, le 14 juin 2022 –  Pionnier de son industrie et premier vignoble québécois à avoir vendu son vin en SAQ, le Vignoble de l’Orpailleur célèbre ses 40 ans cette année. Situé à Dunham dans les Cantons-de-l’Est, le Vignoble fût fondé par quatre passionnés, Hervé Durand, Charles-Henri de Coussergues, Frank Furtado et Pierre Rodrigue qui sont toujours liés dans cette belle aventure humaine 40 ans plus tard. L’Orpailleur fût également le premier vignoble québécois à étudier le principe de la viticulture raisonnée et à l’adopter en 1996. Destination œnotouristique phare au Québec, le Vignoble de l’Orpailleur accueille des visiteurs depuis 1985 et leur fait découvrir le travail de l’artisan vigneron en climat nordique. Le Vignoble possède un site agrotouristique, l’Économusée du vigneron et un restaurant Le Tire-Bouchon. L’Orpailleur marque également un tournant important de son histoire cette année avec l’acquisition du Vignoble et verger Union Libre. Pour souligner cet anniversaire, un vin pétillant rosé fait également son entrée dans la grande famille de l’Orpailleur, ainsi qu’un livre signé par Hervé Durand; Le Vignoble de l’Orpailleur | 40 ans! 1982-2022.

 

En 1984, Gilles Vigneault, l’idéateur du nom « L’Orpailleur », disait en parlant des vins du vignoble : « Depuis le vignoble de Dunham jusqu’à votre verre … il est authentiquement d’ici ».​​ – Charles-Henri de Coussergues – Vigneron copropriétaire de l’Orpailleur

 

L’Orpailleur et Union Libre: une alliance d’exception

Parce que l’Orpailleur croit dur comme fer au grand potentiel et en l’avenir de la vitiviniculture québécoise, faire l’acquisition d’Union Libre s’inscrit tout naturellement dans le cours de leur histoire. Créé en 2010, Union Libre est devenu, au fil des années, un vignoble et verger fleurissant de 70 acres, doté d’un encépagement intéressant, de plus de 30 000 pieds de vignes très bien tenues et produisant des raisins de grande qualité. Se trouvant sur un coteau avec une vue magnifique et une exposition franc ouest, cela fait de cette enseigne un lieu privilégié pour la viticulture. De plus, Union Libre possède un terroir bien à lui, distinct de celui de l’Orpailleur.

 

« Pour un vigneron, quelle opportunité et chance d’avoir à quelques mètres de son vignoble un terroir bien différent! »
​ – Charles-Henri de Coussergues – Vigneron copropriétaire de l’Orpailleur

 

L’Orpailleur est situé sur les premiers contreforts de la chaîne des Appalaches, et sur d’anciennes plages de la mer de Champlain (sable et graviers) à 130m d’altitude (hauteur au-dessus du niveau de la mer). Son sol se caractérise par des dépôts glaciaires, mélange hétérogène de gravier, de cailloux, de calcaire, de schiste et même d’ardoise par endroits. Le terroir d’exception de l’Orpailleur est ainsi composé d’un amalgame d’argile, de sable, de gravier et de blocs rocheux.

Situé à 170m d’altitude au-dessus du niveau de la mer, Union Libre est situé sur un coteau qui a un tout autre historique. Ce sont des sols qui sont restés boisés pendant des millénaires donnant ainsi des sols différents riches en minéraux et matières organiques le tout reposant sur des strates d’ardoises. Cette expression du terroir se retrouve dans ses vins caractérisés par une fraîcheur et une minéralité distincte. Un terroir d’exception pour des vins d’exception.

Aujourd’hui, le vigneron et co-fondateur du Vignoble, Charles-Henri s’entoure notamment de deux de ses filles et de son gendre: Laure, gestionnaire des communications, Sarah, technicienne en viti-viniculture puis Alain Bazinet, chef de culture. Le quatuor travaille donc de concert à mettre en lumière les produits viticoles du Québec.

 

« Union Libre est déjà marqué par son histoire; nous allons poursuivre le travail réalisé jusqu’ici, c’est-à-dire préserver son terroir, y développer la production de vins de qualité, aux expressions uniques. Ceci avec ses propres raisins, ses vinifications et élevages dans son chais, l’accueil dans ses murs. La viticulture du Québec est encore toute jeune et en plein développement; plusieurs vignobles s’agrandissent, tandis que d’autres vont naître. L’Orpailleur s’inscrit dans ce mouvement en apportant son expérience à Union Libre. L’Orpailleur vit! » – Charles-Henri de Coussergues – Vigneron copropriétaire de l’Orpailleur

 

Un nouveau vin, l’Orpailleur Frisant à découvrir au Vignoble

Le Vignoble lance un tout nouveau type de vin tout en fraîcheur, léger et très aromatique, l’Orpailleur Frisant! Avec des notes muscatées, un faible degré d’alcool, un léger frisant qui vient chatouiller le palais à l’attaque et une agréable vivacité, cette nouvelle cuvée du Vignoble de l’Orpailleur est parfaite pour un apéritif rafraîchissant. Ce rosé sera particulièrement apprécié lors de la chaude saison estivale, il fera également le bonheur de vos papilles tout au long de l’année! Élaboré à partir d’un assemblage de muscat osceola et muscat de New York, deux des cépages les plus expressifs du vignoble, une courte macération pelliculaire lui confère sa robe rosé et une belle intensité aromatique. Ce vin s’ajoute aux 13 vins issus de 15 cépages cultivés au vignoble. Ces cuvées sont le fruit du travail de leur main et du cœur qu’ils y mettent depuis 40 ans. L’Orpailleur Frisant est disponible en édition limitée pour la saison estivale et en vente exclusivement au vignoble à partir du 13 juin 2022.

40 ans d’histoire… à découvrir et à lire!

L’Orpailleur, au bout de 40 années d’existence, choisit d’y consacrer un livre pour permettre à tous de découvrir ou redécouvrir le Vignoble. Le livre Vignoble de l’Orpailleur | 40 ans! 1982-2022 relate, avec émotion, les faits saillants des 4 dernières décennies, des moments difficiles, presque désespérants, aux plus grands moments de joies. À l’époque, alors qu’un agriculteur québécois n’avait pas le droit de produire de l’alcool et que la coutume n’était pas d’ouvrir ses portes aux visiteurs, l’Orpailleur visait déjà grand. C’est en 1996 qu’il devient d’ailleurs le premier vignoble québécois à vendre du vin à la SAQ.

Il connaît depuis ce temps une ascension fulgurante. Même qu’en 2014, le Vignoble de l’Orpailleur remporte le Grand Prix du tourisme Desjardins des Cantons-de-l’Est, catégorie agrotourisme et produits régionaux. Puis la SAQ crée la section « Origine Québec » et les ventes de l’Orpailleur bondissent à vitesse grand V, au point où elles connaissent une augmentation de 40 % en quatre mois seulement. Toutefois, leur succès s’attribue également sans aucun doute aux humains qui composent l’organisation et qui prônent les mêmes valeurs de respect de la nature et de passion véhiculées par la forte et importante culture d’entreprise.

 

Quelle est l’histoire de l’Orpailleur? Qui sont ces hommes qui portent toujours à quatre ce vignoble depuis 40 ans? De quoi est fait le quotidien d’une année? Sommes-nous au cœur du développement durable? Et pourquoi a-t-il fallu tant de temps pour goûter des vins « de chez nous »? Sont là quelques questions auxquelles l’Orpailleur tente de répondre, page après page. On y trouve également une présentation du quatuor fondateur ainsi que de tous leurs vins. Le livre est disponible dès maintenant directement au Vignoble et sur la boutique en ligne.

À propos de l’Orpailleur

L’Orpailleur, vignoble pionnier de son industrie au Québec, a planté ses premières vignes en 1982 dans la belle vallée de Dunham. Son vigneron et co-propriétaire Charles-Henri de Coussergues, également ex-président de l’association de vignerons du Québec et actuellement président de l’Association de l’Agrotourisme et du Tourisme Gourmand, est le précurseur de l’avancement de l’industrie vinicole au Québec et défendeur de l’implantation et de l’évolution de nombreuses lois alimentant le rayonnement des vignobles québécois au Canada et à l’étranger. Fort de l’appui des québécois, il reste aujourd’hui le leader de la catégorie Vins du Québec avec quatre de ses vins vendus en SAQ et disponible dans plus de 300 succursales.

À propos de Union Libre

Union Libre cidre & vin, à la fois un vignoble et un verger, s’inspire de l’union des deux cultures ainsi que de la dualité feu-glace pour créer des cidres et des vins caractérisés par une fraîcheur et une minéralité distincte. Union Libre cidre & vin continue d’innover afin de mettre sur le marché des nouveaux produits qui incitent à boire jusqu’à la dernière goutte!

 

Relations de presse | Thara Communications
Thara Tremblay-Nantel | 514-208-6897 | [email protected]

 

Nouvelles récentes


Horaire d’été
6 juin 2022

Dès aujourd’hui, notre équipe vous accueille 7/7 jours jusqu’à 17h!  Lors de votre visite: 🥂 Dégustez & faites des achats en boutique; 🍷 Participez à une visite animée incluant la […]

Lire la suite →